Aller au contenu principal
JobPol website banner

Épreuve médicale

Cette épreuve, qui dure environ une demi-journée, est uniquement organisée à Bruxelles. Son objectif est de vérifier si le candidat satisfait aux exigences médicales requises pour l'exercice de la fonction à la Police.

L'examen d'aptitude médicale est un examen médical standard, identique pour tous les candidats. Il peut être complété par des examens cliniques, paramédicaux ou techniques complémentaires si la situation médicale du candidat l'exige afin de pouvoir prendre une décision. Si cela s'avère nécessaire, le candidat devra également fournir des rapports d'examens médicaux anciens ou récents ainsi que des traitements prescrits par des spécialistes et/ou dentistes.

Le déroulement pratique

En ce qui concerne le déroulement pratique de l'examen, voici quelques précisions:

  • Inutile de préciser que vous devez vous présenter correctement vêtu(e) et que les règles élémentaires d’hygiène personnelle doivent être respectées.
  • Pour faciliter l’accueil et les formalités administratives, n’oubliez pas votre carte d’identité ainsi que de quoi écrire.
  • Veillez à ce que les questionnaires médicaux soient remplis avec précision.
  • Présentez-vous avec une dentition soignée et les conduits auditifs sans bouchon de cérumen.
     

En quoi consiste l’évaluation médicale préalable ?

- contrôle biométrique: mesure de la taille et du poids. La taille minimale exigée est de 152 cm. Si vous mesurez moins de 152 cm vous serez déclaré inapte. L’indice de masse corporelle (IMC : le poids exprimé en kilogrammes divisé par le carré de la taille exprimé en mètres) doit se situer entre 17 et 30.  Si votre IMC est supérieur à 30 vous serez déclaré temporairement inapte jusqu’à ce que votre IMC descende en-dessous de 30. Si l’IMC dépasse 30 en raison d’une masse musculaire élevée, le pourcentage de masse graisseuse sera mesuré.  Si cette mesure est normale, alors un IMC supérieur à 30 ne posera aucun problème.

 - examen de la vue: Une acuité visuelle minimale de 8/10 pour chaque œil séparé est exigée.   

Le port de lunettes ou de lentilles est autorisé. Dans ce cas, l’acuité visuelle est également mesurée sans lunettes ou lentilles et doit atteindre au minimum 1/10 pour chaque œil séparé. Les couleurs de base (rouge, jaune et vert) doivent être distinguées facilement. Le candidat doit présenter une vision de nuit de 2/10 les deux yeux ensemble. Le champ visuel ne peut présenter ni défaut, ni rétrécissement. Les candidat(e)s qui portent des lentilles doivent apporter leur étui et leur liquide pour lentilles de contact.

Si vous n’êtes pas certain de répondre à ce critère, nous vous conseillons de consulter un ophtalmologue et d’acquérir ou adapter les corrections éventuelles.  Si vous ne répondez pas à ce critère, vous serez déclaré inapte. Une opération des yeux au laser ainsi que des lentilles intraoculaires sont autorisées.

- examen de l’acuité auditive: Nous conseillons de ne pas vous exposer aux bruits intenses les jours précédents (p.e un concert). La perte moyenne d’acuité auditive aux fréquences de 500, 1000 et 2000 Hertz, mesurée sans appareil auditif, séparément pour chaque oreille, ne peut pas dépasser les 30 dBA.  En cas d’une perte auditive supérieure à 30 dBA vous serez déclaré inapte.  Le port d’un appareil auditif (externe ou implant) n’est pas autorisé.

- examen des urines: Nous examinons e.a. la présence de sucre, des protéines et de sang dans les urines.  Un contrôle urologique sera nécessaire en cas de présence de protéines et de sang dans les urines. Les candidates qui pourraient être indisposées le jour de l’examen médical peuvent apporter les résultats d’un examen des urines, réalisé maximum deux semaines avant l’examen médical. Un rapport médical sera demandé dans le cas d’une présence physiologique de globules rouges dans les urines. Un contrôle du diabète devra être effectué en cas de présence de sucre (glycémie à jeun et Hba1C).  Veuillez emporter avec vous le résultat de ce contrôle.

- examen clinique: Chaque candidat est subi à un examen médical de base. En fonction des antécédents médicaux des examens complémentaires peuvent être réalisés. Les candidat(e)s qui ont été opéré(e)s l’année précédente, qui ont souffert d’une maladie grave ou qui souffrent d’une maladie chronique doivent apporter un rapport médical d’un contrôle récent (datant au maximum de 6 mois avant la visite médicale). La tension artérielle ne peut pas dépasser 140/90 mm HG.  Si votre tension est trop élevée, vous serez déclaré(e) temporairement inapte jusqu’à ce que votre tension soit bonne. Un traitement médicamenteux de la tension est autorisé. Une affection de la glande thyroïde (p.e. une hypothyroïdie) doit être bien réglée avec des médicaments hormonaux. Un contrôle au labo (datant au maximum d’un an avant l’examen médical) sera demandé à l’examen médical. L’asthme doit être bien traité.  En cas (d’antécédent) d’asthme, un rapport médical mentionnant les résultats des épreuves fonctionnelles respiratoires de base récentes (datant au maximum de 6 mois avant la visite médicale) (tableaux et graphiques y compris) est indispensable. Les fractures, entorses et luxations doivent être guéries pour être déclaré apte médicalement. Si ce n’est pas le cas vous serez déclaré temporairement inapte. En cas de souffle cardiaque ou d’antécédents de problèmes cardiaques, vous devrez apporter un rapport médical d’un contrôle chez un cardiologue, avec entre autres les résultats d’une échocardiographie et de tests d’efforts.  La présence d’épilepsie et de diabète avec prise d’insuline entraînent une inaptitude médicale. Les candidats qui souffrent de diabète traité par des médicaments peuvent être déclarés apte médicalement si le diabète est bien réglé.  Ils doivent apporter le résultat d’un contrôle de la glycémie à jeun et de HbA1c, datant au maximum de 3 mois avant la visite médicale. Le candidat qui a été touché par un cancer doit être en rémission complète pendant au moins un an après la fin du traitement.  Il doit apporter un rapport médical d’un contrôle récent (datant au maximum de 6 mois avant la visite médicale) mentionnant également le résultat d’un test à l’effort maximal.

- électrocardiogramme : cet examen est réalisé chez les candidat(e)s de 50 ans et plus et quand il y a des indications médicales.

- prise de sang: ceci est fait uniquement quand il y a des indications médicales. Il n’est pas nécessaire de rester à jeun.

Nous vous conseillons d’apporter les rapports médicaux lors de l’examen médical.  Le cas échéant, vous serez dans l’obligation de nous les transmettre par la suite.  Ce qui ralentira votre procédure de sélection.

Vous serez déclaré inapte médicalement si vous ne répondez pas aux critères médicaux ou si il est impossible d’y satisfaire après adaptation de votre état médical.

Connaître plus en détail les critères médicaux.

Décision finale

A l'issue de cette troisième épreuve, le candidat est estimé:

  • ou bien, apte
  • ou bien, temporairement inapte
  • ou bien, inapte.

Le candidat reçoit par écrit la décision d'(in)aptitude médicale pour une fonction au sein de la police. Une décision d'inaptitude est toujours motivée.