Aller au contenu principal
JobPol website banner

B

Date limite d’inscription
Référence
S 5405 F 19 03
Corps/direction/service
5279 - Herstal
Lieu de travail
Rue Pépin de Herstal 20
4040 Herstal
Province/Region
Liège
Régime de travail
Temps plein (38h/semaine)
Nombre d’emplois vacants
1
Nombre maximum d'inscriptions
20
Niveau d'études
1 cycle/graduat/bachelier
Conditions de diplôme

Etre porteur d’un diplôme ou d’un certificat au moins équivalent à ceux pris en compte pour le recrutement aux emplois de niveau B.

Niveau
B
Information complémentaire
Ne pas être statutaire dans un emploi du même niveau au sein de la Police Intégrée
Priorité sera donnée aux candidats internes.
Type d’emploi
Statutaire
Description de la fonction

L’emploi intègre trois aspects : Conseiller en prévention, Directeur qualité et Appui au Service Ressources Humaines. Ces fonctions sont réparties dans l’horaire de travail relativement aux nécessités de chacune.
Le conseiller en prévention assiste le Chef de Corps dans l'application des mesures visées à la loi sur le bien-être. Il a également une fonction de conseil à l'égard du Chef de Corps et des membres du personnel. Dans le cadre du système dynamique de gestion des risques, le conseiller en prévention a les missions suivantes :
1. analyser les risques
2. analyser les accidents de travail, maladies professionnelles et, de manière régulière, les postes de travail ;
3. émettre des avis concernant l'utilisation des équipements de travail et de protection individuelle et collective, la prévention incendie et les procédures à suivre en cas de danger grave et immédiat;
4. faire des propositions pour l'accueil, l'information, la formation et la sensibilisation membres du personnel concernant les mesures relatives au bien-être ;
5. fournir au Chef de Corps et au Comité de concertation de base un avis sur tout projet qui peut avoir des conséquences pour le bien-être des travailleurs;
6. collaborer avec les entreprises extérieures se rendant à l’Hôtel de Police pour y effectuer des travaux dans le but de préserver leur sécurité et leur bien-être ;
7. participer à l'élaboration des procédures d'urgence interne et à l'application des mesures à prendre en cas de situation de danger grave et immédiat;
8. participer à l'organisation des premiers secours et des soins d'urgence aux travailleurs victimes d'accident ou d'indisposition.
9. Informer le CCB relativement à tout aspect inhérent à la fonction de conseiller en prévention
Dans le cadre de ses missions, le conseiller en prévention s’assure que les tâches qu’il effectue sont réalisées dans le respect de la législation applicable en la matière et plus particulièrement conforme à la loi du bien-être au travail.
Au niveau interne, il appartient au conseiller en prévention de :

1. Proposer au Chef de Corps les objectifs à atteindre ;
2 . Prendre connaissance des textes de loi et des directives émanant de l’autorité, traiter cette information et la diffuser au Chef de Corps, au Comité de direction et aux membres du personnel concerné ;
3. constituer et gérer l’ensemble de la documentation et l’information administrative nécessaire au bon fonctionnement de l’institution ;
4. Veiller au respect de la législation et des directives émanant des autorités ;
5. superviser les missions à caractère administratif;
6. entretenir les contacts avec les Autorités concernées.

Le Directeur qualité assiste le Chef de Corps lequel assume le rôle de responsable qualité. Le directeur Qualité met en œuvre et maintient un système Qualité conforme à la norme ISO 9001 dans tous ses aspects.
Le Directeur Qualité veille au bon fonctionnement de l'organisation et s’assure qu’elle est dotée de procédures efficaces.
Il peut déléguer de façon ponctuelle, en accord avec le Chef de Corps, certaines de ses activités.
Il veille à la mise en œuvre de la politique du Chef de Corps de la Zone en matière de qualité.
Les responsabilités et les prérogatives du directeur de la Qualité sont déterminées par le Chef de Corps et sont développées ci-après :

Le Directeur Qualité représente le Chef de Corps qui lui a confié la responsabilité de la mise en œuvre et de la maintenance du système qualité dans tous ses aspects.

Il a la compétence, le devoir et le pouvoir de procéder aux audits nécessaires, et programmés en accord avec le Chef de corps qu’il consulte régulièrement, en vue de :

1. assurer que les processus nécessaires au système de management de la qualité sont établis, mis en œuvre et entretenus ;
2. rendre compte au Chef de Corps et aux directions/divisions concernées du fonctionnement du système de management de la qualité et de tout besoin d’amélioration ;
3. assurer que la sensibilisation aux exigences de la population et des autorités est encouragée à tous les niveaux ;
4. enregistrer, dans le système E.C.E., d’élimination des causes d’erreur, les problèmes inhérents à la qualité et au système qualité et veiller à ce que les dits problèmes soient correctement traités dans les délais requis par la direction de la Zone ;
5. proposer des actions correctives et préventives ;
6. exercer un contrôle de la mise en œuvre des solutions choisies.
7. prendre les actions nécessaires pour permettre au système qualité de fonctionner de façon optimale ;
8. proposer au chef de Corps ou au Comité de Direction, d’interrompre les activités qui ne satisfont pas aux exigences afin que l’insuffisance puisse être traitée ou qu’une dérogation puisse être obtenue ;
9. gérer, distribuer et enregistrer les manuels qualité ;
10. assurer les audits internes du système qualité en les programmant en accord avec le Chef de Corps et le Comité de Direction ;
11. veiller à ce que tout dysfonctionnement soit présenté au Comité de direction et qu’un responsable soit chargé de rechercher des solutions et de proposer un plan d’actions correctives dans des délais précisés, dans le respect de la procédure relative au traitement des E.C.E. ;
12. assister les membres du Comité de direction dans le recherche de solutions d’amélioration de la qualité et dans la mise en forme des plans d’amélioration.
13. s’assurer que le suivi de ces actions soit évalué régulièrement aux réunions hebdomadaires du Comité de Direction.
14. Organisation du contrôle interne.

Appui au Service Ressources Humaines :
Dans le cadre de ses fonctions, le Directeur qualité peut être appelé à appuyer le Service des Ressources Humaines.

Notre offre
Un emploi diversifié dans un contexte passionnant caractérisé par de nombreux contacts humains
100% d'intervention de l'employeur dans les coûts des transports publics et 100% des transport en train
Possibilité de bénéficier de primes en cas de prestations supplémentaires, de nuit ou de WE
La possibilité de suivre des formations gratuitement
32 jours de congé par an
Une assurance hospitalisation gratuite
Le salaire de départ est fixé à l'échelle barémique (€0.00 minimum au coefficient d'indexation actuel)
Présentation corps/direction/service

Police locale de la zone de police de Herstal… (ZP 5279).
Services généraux/SIPP/Direction de la qualité

Compétence/Conditions de diplôme spécifiques

- Diplôme de Gradué ou de Bachelier en Gestion de Ressources Humaines ;
- Diplôme de Conseiller en prévention niveau 2 ;
- Disposer d’une expérience dans un service Ressources Humaines;

Profil souhaité

- Diplôme de Gradué ou de Bachelier en Gestion de Ressources Humaines ;
- Diplôme de Conseiller en prévention niveau 2 ;
- Disposer d’une expérience dans un service Ressources Humaines;
- Etre de parfaite conduite, vie et mœurs
- Intégrité, loyauté et implication dans le travail;
- Respect des règles de procédures du fonctionnement du corps ;
- Connaissance des structures administratives policières et communales,
- Souplesse et adaptabilité
- Organisation sans faille;
- Grande résistance au stress;
- Esprit ouvert, créatif et de service au public;
- Goût du travail rapide et bien fait;
- Capacité de travailler seul et en équipe;
- Capacité d'écoute et d'analyse;
- Parfaite connaissance de la législation en vigueur applicable au personnel et celle relative au bien-être des travailleurs ;
- Participer à toute formation en rapport avec la fonction
- Très bonne capacité d'expression orale – Bonne capacité d'expression écrite;
- Capacité de donner une image positive du corps de police ;
- Permis de conduire B au moins.

Sont des avantages concurrentiels :
- Disposer d’une expérience de conseiller en prévention ;
- Disposer d’une expérience dans la gestion de la qualité et de l’amélioration continue ;

Contacts :
Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter le Service du personnel de la zone de police, Monsieur S. THONNARD, rue Pépin de Herstal 20, à 4040 HERSTAL – tel : 04/256.53.05

Modalités de sélection dans l'unité

La sélection se fera via un examen écrit et ensuite un entretien devant une commission de sélection.
PAS DE RESERVE DE RECRUTEMENT

Informations

Nom
THONNARD
Prénom
Sébastien
Fonction
Responsable du service RH
Email
grh@policeherstal.be
Téléphone
04/256.53.05
Corps/direction/service
ZP 5279 HERSTAL
Date limite d’inscription
Référence
S 5403 F 19 03
Corps/direction/service
5276 - Brabant Wallon Est
Lieu de travail
Chaussée de Tirlemont 6
1370 Jodoigne
Province/Region
Brabant wallon
Régime de travail
Temps plein (38h/semaine)
Nombre d’emplois vacants
1
Nombre maximum d'inscriptions
30
Niveau d'études
1 cycle/graduat/bachelier
Conditions de diplôme

Etre porteur d’un diplôme ou d’un certificat au moins équivalent à ceux pris en compte pour le recrutement aux emplois de niveau B

Niveau
B
Information complémentaire
Ne pas être statutaire dans un emploi du même niveau au sein de la Police Intégrée
Priorité sera donnée aux candidats internes.
Réserve de recrutement
Type d’emploi
Statutaire
Description de la fonction

Contexte :

Selon la loi du 4/8/1996, chaque employeur doit élaborer une politique en matière de bien-être au travail (prévention des risques) et il est responsable de l'application de cette loi. L'article 33, §1er stipule que « Chaque employeur a l'obligation de créer un service interne de prévention et de protection au travail (SIPP). A cet effet, chaque employeur dispose d'au moins un conseiller en prévention (CP) ».

Plusieurs employeurs, d’entités juridiques distinctes, peuvent créer un SIPP commun s’ils disposent d’une autorisation accordée par arrêté ministériel. L’arrêté royal du 27/10/2009 détermine les conditions et procédures de mise en place d’un SIPP commun. C’est dans ce cadre que les zones de police BRABANT WALLON EST (5276) – ORNE-THYLE (5270) – ARDENNES BRABANCONNES (5272) ont conclu un protocole d’accord.

Les travailleurs ont également l'obligation de participer à la mise en œuvre de cette politique de prévention des risques : « Il incombe à chaque travailleur de prendre soin, selon ses possibilités, de sa sécurité et de sa santé ainsi que de celles des autres personnes concernées du fait de ses actes ou des omissions au travail, conformément à sa formation et aux instructions de son employeur ».

Mission du conseiller en prévention :

Le conseiller en prévention a pour mission de conseiller l'employeur et tout membre du personnel en ce qui concerne la prévention des risques au travail en matière de sécurité, de santé, d'ergonomie, d'hygiène, d'embellissement des lieux de travail, d'environnement et des aspects psychosociaux :

  • Il veille à la politique de sécurité et du bien-être du personnel ainsi que des bénéficiaires de l'institution afin d'assurer un environnement sécurisé et agréable ;
  • Il assiste l'employeur, les membres de la ligne hiérarchique et les travailleurs pour l'application des dispositions légales et réglementaires relatives au bien-être des travailleurs lors de l'exécution de leur travail et de toutes les autres mesures et activités de prévention ;
  • Il soutient des projets concrets autour de certains thèmes de prévention et de bien-être.

Responsabilités :

Une description précise des responsabilités respectives du CP et de l'employeur doit être réalisée. Si l'employeur reste in fine le responsable des mesures de prévention, le CP a des responsabilités de conseil auprès de l'employeur, de la ligne hiérarchique et des travailleurs, d'interlocuteur du SEPP et de suivi du plan global de prévention. Les responsabilités opérationnelles de mise en œuvre des actions sont définies à chacune des rubriques du plan global de prévention. Il convient également de rappeler que toutes les actions de mise en œuvre sont susceptibles d'être déléguées à d'autres membres de l'équipe. Dans le même ordre d'idée, la mise en pratique sera effectuée en fonction des moyens mis à disposition.

Tâches :

Les tâches dévolues au CP sont notamment :

1. Politique de prévention

Avec l'employeur et les travailleurs, participer à l'élaboration du système dynamique de gestion des risques :

  • Organiser et participer à l'analyse des risques pour l'organisation dans son ensemble, c'est-à-dire l'inventaire des dangers et des situations dangereuses, l'évaluation des risques, l'élaboration et le suivi des plans annuels d'action et du plan global de prévention ;
  • Coordonner les activités de prévention avec le SEPP en ce qui concerne l'analyse des risques des postes de travail ainsi que la mise en place des mesures en matière de sécurité et d'hygiène sur le lieu du travail ;
  • Donner les avis et recommandations utiles quant aux achats et procédure des 3 feux verts, notamment pour les équipements de protection individuelle ;
  • Analyser les besoins en matériel et établissement du rapport d’investissement par analyse de la sécurité du personnel et des moyens financiers à investir ;
  • Participer de façon active à l’élaboration des cahiers de charge.

2. Surveillance médicale et gestion des accidents

  • Coordonner, avec le conseiller en prévention-médecin du travail (CPMT du SEPP), la surveillance médicale sur base de l'analyse des risques aux postes de travail ;
  • Participer aux visites des lieux de travail par le SEPP selon la fréquence déterminée ;
  • En concertation avec l'employeur, faire appel au SEPP dans toute situation relative à la santé et la sécurité des travailleurs ;
  • Enregistrer, signaler et effectuer les analyses d'accidents/ incidents/ premiers soins survenus, formuler des mesures de prévention, et assurer la mise en place des actions correctives ;
  • Analyser les accidents du travail et établir l’arbre des causes ainsi que faire les recommandations d’amélioration dans le cadre de l’analyse de gestion des risques ;
  • Mettre en place un système de rapportage des situations dangereuses ;
  • Organiser les premiers secours ;
  • Participer, dans les limites de ses prérogatives, à l'analyse des causes de maladies professionnelles, en collaboration avec le SEPP.

3. Procédures / Démarches / Avis

Proposer des procédures et des directives claires pour tous, en ce qui concerne :

  • Le plan d'urgence (en cas de vol, incendie, accident, pollution atmosphérique, alerte à la bombe, etc.) ;
  • Les consignes à suivre en cas de prévention/d'évacuation incendie ;
  • L’accueil et l’accompagnement des nouveaux travailleurs ;
  • La rédaction des fiches de postes pour les catégories particulières de travailleurs (jeunes, intérimaires, ...) ;
  • La demande d'intervention psychosociale, informelle et formelle ;
  • Les cas de violence, harcèlement moral ou sexuel ;
  • L’intervention des premiers secours en cas d'accident ;

Rendre un avis sur les instructions rédigées par les employeurs concernant :

  • L’utilisation des équipements de travail ;
  • La mise en œuvre des substances et préparations chimiques, cancérogènes et des agents biologiques ;
  • L’utilisation des équipements de protections individuelles et collectives ;
  • Les procédures à suivre en cas de danger grave et immédiat.

4. Communication/ Formation/ Information/ Sensibilisation

  • Écouter les travailleurs et informer des procédures à suivre en cas de risques psychosociaux ;
  • Participer à la rédaction et à la diffusion des outils de sensibilisation en matière de bien-être au travail et assurer leur mise à jour ;
  • Informer de manière spécifique les nouveaux engagés des risques spécifiques rencontrés dans l'entreprise et du bon usage des moyens de protection ;
  • Maintenir à jour les connaissances dans le domaine de la sécurité et de la prévention, en utilisant les canaux de mise à jour de la législation fournis par le SPF ETCS, le SEPP, etc. ;
  • Être attentif au respect des règles de sécurité et des instructions données par la hiérarchie ;
  • Organiser ou participer aux rencontres/réunions nécessaires notamment des Comités de Concertation de Base (ou de concertation supérieure), du comité de gestion et technique du SIPPT commun ainsi qu’aux réunions de négociations syndicales pour les aspects liés au bien-être au travail ;
  • Participer activement aux exercices liés à la GPI 48 pour la formation continuée des membres du personnel du cadre opérationnel ainsi qu’établir l’analyse des besoins en formation de ceux-ci en fonction de leur profil (de compétences) et de leurs résultats lors des exercices antérieurs ;
  • Analyser les besoins en formation autres que GPI 48 ;
  • Rendra un avis sur la formation des travailleurs :
    • Lors de leur engagement ;
    • Lors d'une mutation ou d'un changement de fonction ;
    • Lors de l'introduction d'un nouvel équipement de travail ou d'un changement d'équipement de travail ;
    • Lors de l'introduction d'une nouvelle technologie ;
    • Lors de l’adaptation de l’emploi d’un membre du personnel (ex : grossesse, incapacités temporaires, etc.).

5. Contrôle

  • Veiller à ce que les contrôles périodiques et réglementaires de la sécurité technique (installations électriques, machines ascenseurs et risques d'incendie) soient effectués ;
  • Analyser et mettre en place les actions correctives proposées.

6. Collaboration avec les conseillers en prévention, niveau 3, internes

  • Assurer toute mission d'encadrement, sur les matières concernées, des conseillers en prévention locaux.

7. Rapports

  • Rédiger et transmettre les rapports d'analyse de risques à la ligne hiérarchique ;
  • Participer à la rédaction des procès-verbaux des réunions du CCB ou des autres réunions relatives au BET ;
  • Rédiger les fiches d'accident et les rapports circonstanciés ;
  • Rédiger le rapport annuel du SIPP à envoyer au SPF ETCS ;
  • Rédiger un rapport d’activité mensuel à l’intention des différents comités.
Notre offre
Un emploi diversifié dans un contexte passionnant caractérisé par de nombreux contacts humains
100% d'intervention de l'employeur dans les coûts des transports publics et 100% des transport en train
La possibilité de suivre des formations gratuitement
32 jours de congé par an
Une assurance hospitalisation gratuite
Le salaire de départ est fixé à l'échelle barémique (€0.00 minimum au coefficient d'indexation actuel)
Présentation corps/direction/service

Les zones de police BRABANT WALLON EST (5276) – ORNE-THYLE (5270) – ARDENNES BRABANCONNES (5272) dans leur globalité sont considérées comme lieu habituel de travail. Un siège administratif avec le matériel de bureau nécessaire, sera mis à disposition au sein de chaque entité. La zone de police BRABANT WALLON EST (5276), située 1370 Jodoigne Chaussée de Tirlemont 6, sera l’employeur.

Compétence/Conditions de diplôme spécifiques

Être détenteur du brevet de conseiller en prévention de Niveau 2, au minimum.

Profil souhaité

Emploi statutaire de consultant (niveau B).

Outre les conditions pour être membre du cadre administratif et logistique de la police :

- Être détenteur du brevet de conseiller en prévention de Niveau 2, au minimum ;

- Être en ordre de recyclage (le recyclage annuel de conseillers en prévention est une obligation) ;

- Connaissance des dispositions légales en matière de police intégrée et de la politique policière à l’échelon local 

- Avoir une vision globale des structures et des fonctionnements zonaux à moyen et long terme ;

- Connaissance du fonctionnement des réseaux institutionnels locaux ;

- Faculté d’appliquer les principes et techniques de résolution de conflit ;

- Être titulaire et porteur d’un permis de conduire belge, de catégorie B au moins ;

- Avoir une présentation soignée ;

- S'exprimer correctement oralement et par écrit, avec bonne connaissance de la grammaire et de l’orthographe ;

- Capacité de travailler en équipe et de collaborer, même en dehors de son travail habituel ou prévu, capacité à favoriser le partenariat et le partage des connaissances et expériences professionnelles ;

- Capacité de s'adapter et d'évoluer positivement lors de tout changement ;

- Capacité d’écoute et d’empathie ;

- Être ponctuel ;

- Faire preuve de flexibilité dans le cadre des prévisions horaires découlant de la nécessité d'assurer la continuité de service ;

- Participer activement à l'ambiance positive et à la politique de bien-être au travail, favoriser l’esprit de service ;

- Parvenir à s'améliorer constamment, notamment en suivant les conseils et les directives de ses supérieurs ;

- Respecter les délais imposés, faire preuve d'autodiscipline, avoir le souci du travail soigné, être consciencieux ;

- Gérer sa charge de travail de manière autonome et efficiente, proposer des solutions efficientes rencontrant tant les besoins du service qu’un impact budgétaire équilibré ;

- Pouvoir traduire en actions concrètes des concepts théoriques ;

- Être dynamique et créatif : avoir la capacité nécessaire pour trouver des solutions aux problèmes rencontrés en faisant preuve d’initiative et de réalisme ;

- Faire preuve d’intégrité, de respect envers autrui et en toutes circonstances d’une attitude correcte ;

- Faculté de se remettre en question en vue de s’améliorer ;

- Faire passer le service à la population avant son intérêt personnel, agir en transparence ;

- Etre résistant au stress et savoir se maîtriser en toutes circonstances ;

- Respecter et utiliser le matériel mis à disposition en bon père de famille ;

- S’exprimer correctement oralement et par écrit ;

- Avoir une bonne connaissance des outils informatiques (Excel, Word, etc.).

La durée du travail est de 38 heures par semaine à prester en journée du lundi au vendredi, avec une moyenne de 7h36 par jour, à respecter mensuellement.

Modalités de sélection dans l'unité

Une première épreuve écrite éliminatoire : épreuve destinée à vérifier les connaissances des candidats dans les matières inhérentes à la fonction au terme de laquelle sera organisé un classement sur base des résultats obtenus ;

Sur base de ce classement, seuls les dix premiers candidats seront retenus et invités à la seconde épreuve qui sera la tenue d’une interview par le chef de corps assisté de collaborateurs.

Réserve de recrutement : 24 mois

 

Informations

Nom
DEFRENNE
Prénom
Alain
Fonction
Directeur du département Appui
Email
alain.defrenne@police.belgium.eu
Téléphone
010 23 95 47
Corps/direction/service
Zone de police Brabant Wallon Est (5276)
Date limite d’inscription
Référence
S 5149 T 19 02
Corps/direction/service
7366 - Drf - Reglementation & Maitrise De L'Organisation
Lieu de travail
Avenue de la Couronne 145A
1050 Ixelles
Province/Region
Région de Bruxelles-Capitale
Régime de travail
Temps plein (38h/semaine)
Nombre d’emplois vacants
2
Nombre maximum d'inscriptions
25
Niveau d'études
1 cycle/graduat/bachelier
Conditions de diplôme

Etre porteur d’un diplôme ou d’un certificat au moins équivalent à ceux pris en compte pour le recrutement aux emplois de niveau B.

Niveau
B
Information complémentaire
Ne pas être statutaire dans un emploi du même niveau au sein de la Police Intégrée
Priorité sera donnée aux candidats internes.
Réserve de recrutement
Type d’emploi
Statutaire
Description de la fonction

Vous aidez volontiers les autres et avez le contact facile en Français et/ou en Néerlandais.

Au sein du helpdesk de la Direction des Finances de la Police Fédérale, vous travaillez dans une équipe chaleureuse, avec des collègues motivés qui ont à cœur d’atteindre des résultats.

Vous êtes le premier point de contact pour les questions financières et logistiques pour les utilisateurs SAP que ce soit par téléphone, par mail ou via un système de ticketting. Vous cernez rapidement le problème et cherchez la solution.

La connaissance de SAP est un atout sans être une exigence. En revanche, la curiosité et la volonté d’apprendre sont vraiment importantes.

Les qualités recherchées sont :

  • D’excellentes capacités de communication
  • L’empathie et l’orientation clients
  • La qualité d’écoute et la patience
Notre offre
Un emploi diversifié dans un contexte passionnant caractérisé par de nombreux contacts humains
100% d'intervention de l'employeur dans les coûts des transports publics et 100% des transport en train
Possibilité de bénéficier de primes en cas de prestations supplémentaires, de nuit ou de WE
La possibilité de suivre des formations gratuitement
32 jours de congé par an
Une assurance hospitalisation gratuite
Le salaire de départ est fixé à l'échelle barémique (€0.00 minimum au coefficient d'indexation actuel)
Présentation corps/direction/service

La Direction des Finances (DRF) est une des quatre directions centrales de la Direction Générale des Ressources et de l’information (DGR) de la Police Fédérale. A ce titre, elle a pour responsabilités, entre autres :

  • D’organiser les processus en ce qui concerne l’élaboration, l’exécution et le suivi du budget,
  • La tenue des comptes généraux et l’établissement des comptes annuels de l’organisation,
  • D’assurer la coordination, l’engagement et la gestion des crédits,
  • De fournir soutien et conseil au Comité de Direction et à l’autorité en matière de finances,
  • Etc.
Profil souhaité

Voir l'onglet Description de la fonction.

Modalités de sélection dans l'unité

Commission de sélection.

Réserve de recrutement de 24 mois.

Veuillez trouvez ci-joint la description officielle

Informations

Nom
Dienst Resources
Email
drf.resources@police.belgium.eu
Téléphone
02/642.76.21
Corps/direction/service
Directie van Financiën