ecofin-header

Travailler pour une unité EcoFin : voici comment nous combattons la criminalité

La lutte contre la criminalité économique et financière consiste souvent en un jeu du chat et de la souris entre les fraudeurs et la police. Heureusement, la Police Judiciaire Fédérale (PJF) compte en son sein des experts capables de faire barrage aux criminels. Et elle recherche encore des renforts ! Stephan, inspecteur principal spécialisé EcoFin, vous donne de plus amples informations à ce sujet. 

 

Délits avec une approche financière

La lutte d’Ecofin va de la fraude sociale et fiscale à l’escroquerie et à l’abus de confiance en passant par le blanchiment d'argent. Ces thèmes sont en constante évolution. « Les crypto-monnaies (un moyen de paiement numérique, ndlr) ont actuellement le vent en poupe et apportent avec elles une nouvelle problématique. Elles représentent un risque considérable, notamment pour le blanchiment d'argent », déclare Stephan.  

On constate également un changement dans les techniques utilisées. « Le hameçonnage et l'usurpation d'identité (des mails sont souvent à la base de l’escroquerie) étaient inconnus il y a dix ans. Cette technologie est nouvelle et les pratiques criminelles évoluent avec elle. Les malfaiteurs ont accès aux tous derniers gadgets et ne sont pas limités par les frontières nationales. Les mails et SMS frauduleux circulent dans le monde entier à la vitesse de l'éclair. » 

 

« Une journée sans apprentissage est une journée perdue » 

La police doit être capable de traquer ces criminels. Les unités EcoFin de la Police Judiciaire Fédérale investissent chaque jour pour garder une longueur d’avance. « Cela demande un certain engagement personnel pour rester informés et garder un œil sur ces évolutions (technologiques). Bien entendu, nous pouvons compter sur de nombreuses formations. La législation change aussi, et nous devons donc nous tenir au courant », déclare Stephan.  

Les inspecteurs principaux avec une spécialisation EcoFin suivent d'abord une formation rémunérée de quinze mois et apprennent également sur le terrain. « Une journée sans apprentissage est une journée perdue... Ça se vérifie vraiment dans cette matière, et cela la rend très stimulante. Je suis impliqué dans la lutte contre la criminalité avec une approche financière depuis 1995 et ce n’est pas un travail de tout repos !» 

 

Devenez inspecteur principal avec spécialisation EcoFin 

Qu'est-ce qui rend un travail au sein de l’unité EcoFin aussi captivant ? Le partage des connaissances entre collègues, car on ne peut pas connaître tous les détails de chaque sujet. En outre, vous avez un rôle social extrêmement importante. « Et puis, il y a aussi le défi. Vous êtes face à des adversaires de haut niveau, avec des avocats coriaces », ajoute Stephan. « C'est pourquoi nous avons besoin de personnes parlant le même langage économique que, par exemple, les comptables qui fraudent. » 

Avez-vous un bachelier/master dans une option économique ? Consultez l'offre d'emploi d’inspecteur principal avec spécialisation EcoFin et découvrez les conditions de sélection. Postulez dès aujourd'hui et luttez contre la criminalité organisée de demain !